www.faune-champagne-ardenne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter les observations
Actus, infos et statistiques
 - 
Actualités
 - 
Sur votre agenda
  Informations
  Statistiques
Cartes et synthèses
Enquêtes et publications
 - 
Comptage hivernal d'oiseaux d'eau (WI)
 - 
Estimation des Populations d’Oiseaux Communs (EPOC)
 - 
Faune Champagne-Ardenne Info
 - 
Observatoire régional de l'avifaune
  L'oiseau de l'année
    - 
L'Hirondelle de fenêtre 2017
 - 
Programme STOC EPS
Amphibiens & reptiles
Odonates (libellules)
Sauterelles, criquets & grillons
Papillons de jour
Cigales
Utilisation du site
NaturaList
Les autres sites VisioNature
Les liens

Actualités
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 228
 
vendredi 28 juillet 2017
Oiseaux
Saisie des oiseaux par formulaire

La saison de reproduction 2017 s’achève avec les derniers jeunes oiseaux qui prennent leur envol. Les milans noirs et les martinets commencent déjà à franchir les Pyrénées en route vers l’Afrique. La période d’étude pour le protocole EPOC touche donc à sa fin.

Pour rappel, le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux communs) a été mis en place ce printemps afin d’estimer les tailles de population d’oiseaux communs. Cet outil, s’inspirant et complétant le STOC EPS, permet de réaliser des points d’écoute de 5 minutes n’importe où, n’importe quand, par l’intermédiaire de la saisie par formulaire ou liste complète.

En attendant une première analyse des résultats, nous vous proposons de garder le rythme et de poursuivre et d'intensifier la saisie par formulaire. La durée de 5 minutes, adaptée aux oiseaux nicheurs, peut être élargie pour maximiser la détection d’espèce devenue silencieuse.

Nous vous conseillons donc de saisir un maximum de données par formulaire complet pour des durées d’observation comprises entre 5 et 60 minutes.Ces données sont essentielles pour l’étude de la phénologie des espèces, indispensable à la mise en place de mesures de conservation adéquates.

Merci pour votre engagement et à l’année prochaine pour une nouvelle saison printanière d’EPOC

Photo : Fabrice Croset

posté par Aymeric Mionnet
 
mardi 25 juillet 2017
Oiseaux
Camp de baguage sur l'étang de Bairon dans les Ardennes

Cette année encore le Regroupement des Naturalistes Ardennais réitère le camp de baguage à la roselière de Bairon (Le Chesne, Ardennes). Cette étude se déroule du 5 au 20 août. La première et dernière journée sont dédiées au montage et démontage du camp. Tout au long de l'étude, les bagueurs Renaud Allart (première semaine) et Michel Dichamp (deuxième semaine) sont responsables du site.

Vous participerez au baguage des oiseaux et au démaillage. L'après midi sera consacrée au repos, saisie informatique, formation au montage/démontage de filets, formations diverses suivant les souhaits des participants. Lors des sessions précédentes, quelques centaines d'oiseaux sont capturés, principalement des Rousserolles effarvatte et verderolle, de la Locustelle tachetée, du Phragmite des joncs, du Bruant des roseaux, du Martin-pêcheur...
 

Exercices pratiques assurés :

- Prise de notes sur bordereau de terrain
- Saisie de données informatiques
- Montage/Démontage d’un filet
- Mise en berne d’un filet
- Diverses méthodes de capture
- Démaillage des oiseaux
- Manipulation des oiseaux
- Mesures biométriques
- Détermination espèces
- Détermination âge et sexe

 

En tant que bénévole (et adhérent du ReNArd) vous pouvez être logés gratuitement sur place dans un gîte loué pour l'occasion au bord du lac de Bairon. Seuls les repas sont à votre charge.


Profil recherché :

- Une forte motivation pour l'ornithologie

- Débutant en capture et baguage accepté si fort intêret pour la mission

- Autonomie

- Savoir vivre en communauté


Places disponibles : 
- 1 places la semaine du 7 au 12/08
- 3 places la semaine du 13 au 20/08

 

Si la mission vous intéresse vous pouvez nous contacter par téléphone (03.24.33.54.23) ou mail (bureau.renard@orange.fr).

 

Photo : Etienne Clément

posté par Aymeric Mionnet
 
mardi 11 juillet 2017
Papillons de jour
Rappel : vos observations de Vulcain sont précieuses !

Le Vulcain Vanessa atalanta est un papillon migrateur qui, chaque année, colonise l’Europe centrale et l’Europe depuis le Sud. En automne, la génération engendrée par les arrivées du printemps migre alors vers le Midi.

Ce phénomène migratoire est étudié à l’aide des sciences participatives. Grâce à plus de 40 portails européens qui mutualisent leurs informations (dont Faune Champagne-Ardenne), Marco Thoma (Laboratoire d’étude de la migration et de l’écologie des insectes de Bern, Suisse) est en mesure d’étudier l’occurrence du Vulcain à une résolution spatio-temporelle sans précédents.

Mais Marco a besoin de votre aide pour mener à bien le projet ! Veuillez s’il-vous-plaît signaler toute observation de Vulcain sur FCA via l'application NaturaList.

Veuillez noter aussi si vous faites référence à des papillons adultes, des chenilles et/ou chrysalides. Veuillez également ne reporter chaque observation qu’une seule fois et ne pas poster la même observation sur différents portails simultanément.

Chaque donnée est précieuse ! Merci pour votre contribution.

posté par Julien Rougé
 
lundi 10 juillet 2017
Papillons de jour
Exposition photos : Ces merveilleux papillons de Jean-Louis Régnier

Du 10/07 au 1/09/2017

Mieux connaître pour mieux apprécier... et mieux préserver

La photographie a, entre autres, un rôle pédagogique. Elle permet de montrer que dans notre environnement proche, tout près de nous, existent de magnifiques espèces naturelles, même les plus communes, auxquelles on ne fait pas attention; beaucoup sont inconnues de la plupart des personnes.

La photo doit déjà faire naître le désir d’approfondir son savoir. Que ces images puissent donner l’envie de mieux connaître pour admirer, apprécier, savourer cette biodiversité fragile… et donc amener à une prise de conscience d’une vraie démarche de protection…

Venez découvrir une exposition de 60 clichés de papillons de notre région réalisés par Jean-Louis Régnier.

Lieu : siège de la LPO Champagne-Ardenne à Der Nature - D13 - 51290 OUTINES

Ouvertures : Du lundi au vendredi (sauf les jours fériés), de 10h à 16h30.

Photo : Robert-le-Diable (Jean-Louis Régnier)

posté par Julien Rougé
 
vendredi 7 juillet 2017
Ouverture de Faune-France

Faune-France, le portail national de restitution des données naturalistes, fruit du travail collectif d’une quarantaine d’associations, a été inauguré le samedi 1er juillet, dans une version basique.

www.faune-france.org

Comme pour toutes les bases VisioNature, l'accès se fait avec vos identifiants habituels. Ne vous réinscrivez surtout pas !

Qu’est-ce-que c’est ?

C’est vos portails locaux (comme ici FCA) que vous connaissez mais à l’échelle nationale. A terme, ce site remplacera et complètera Ornitho.fr, en s’ouvrant notamment à d’autres groupes faunistiques que les oiseaux. Ce site propose déjà des restitutions en temps réel, et des données issues d’enquêtes nationales, rarement diffusées sous cette forme.

D’où proviennent les données ?

Pour pouvoir restituer des informations synthétiques, Faune-France est connecté aux portails locaux. Cette connexion, pour les systèmes VisioNature, se fait en application de la convention de mise à disposition de l’outil, de la mise en oeuvre d’une charte interassociative par les administrateurs des bases faune locales et fait suite à un vote du 21 juin 2017 du Comité de pilotage de Faune-France, où chaque structure administratrice est représentée.

Les données directement saisies sur Faune-France, ou celles issues de l’application NaturaList et mises à disposition par la société BioloVision, sont directement consultables et versées aux bases locales.

Le Comité de pilotage de Faune-France (43 structures) définit les modalités d’affichage des données au plan national et statue sur les sollicitations liées à l’utilisation de celles-ci.

La synchronisation des bases, c’est-à-dire leur connexion pour favoriser leur parfaite similarité, engendre pour le moment quelques perturbations liées au fait que les paramétrages d’espèces varient partout en France. Sur Faune-France, dans un premier temps, les critères les plus stricts ont été retenus tant sur la rareté des espèces que sur leur restitution. Dès qu’une espèce est cachée dans un département ou une région, elle est cachée au niveau national. Dès qu’une espèce est considérée comme rare au plan local elle devient rare au niveau national. Nous avons fait valoir le principe de précaution.

Ces paramétrages sont en cours de révision, et un groupe de travail national sera mis en place pour proposer une harmonisation accrue.

Une montée en charge progressive

Pour l’heure, les archives des bases de données locales, ne sont pas encore versées à Faune-France. C’est normal, cela prendra du temps. Dans les semaines et mois qui viennent, Faune-France ouvrira de nouveaux outils de visualisation des informations. Il sera par exemple possible d’obtenir ses statistiques personnelles au plan national, de visualiser les données NaturaList ainsi que les galeries, de requêter sur des espèces comme vous le faites aujourd’hui au plan local. Au-delà de ces modalités existantes, Faune-France permettra aussi d’avoir accès à de nouveaux modules (données Wetlands, mon coin de nature, etc.).

 

Le Comité technique de Faune-France
Bretagne Vivante, CORIF, GONm, GON, LPO Aquitaine, LPO France, LPO Franche-Comté et LPO PACA.

posté par Francis Desjardins
 
mardi 27 juin 2017
Coléoptères
Un ver luisant dans mon jardin ?

Depuis l'ouverture des vers luisants sur Faune Champagne-Ardenne, plus de 85 observations ont été postées. Cette année, une dizaine de vers luisants sont déjà notés.

Le mois de juillet approche et il s'agit de la meilleure période pour les observer, parfois juste derrière chez vous, dans votre jardin ! Alors dès la nuit tombée, ouvrez l'oeil et n'oubliez pas de saisir vos observations sur FCA.

Si vous constatez l'absence de ver luisant chez vous, c'est également important de la signaler. Pour cela, rendez-vous sur le site de l'Observatoire des Vers luisants et completez un formulaire très simple en moins d'une minute.

Bonnes obs !

posté par Julien Rougé
 
jeudi 15 juin 2017
Mise en ligne d'un tutoriel Naturalist

Vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser l'application Naturalist qui permet de saisir ses données directement sur son smartphone.
La LPO Loire a réalisé un tutoriel qui permet de découvrir le fonctionnement de cette application.

Ce tutoriel est téléchargable en cliquant ici.

posté par Francis Desjardins
 
mardi 23 mai 2017
Oiseaux
27 & 28 mai 2017 : Un week-end pour compter les oiseaux !

Comme chaque année, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) organisent un comptage national des oiseaux des jardins le dernier week-end de mai. Tous les citoyens sont ainsi invités à participer pour faire avancer les connaissances sur ces oiseaux. Il suffit de consacrer 1h de son week-end à l’observation de l’avifaune qui peuple son jardin. Cette opération permettra de savoir quelles sont les espèces qui fréquentent ces zones en cette période. Lors du comptage de mai 2016, c’est le merle noir qui avait été observé dans le plus de jardin (80%). Qu’en sera-t-il cette année ?

Et vous, quels sont les oiseaux que vous observez dans votre jardins en cette période ?

Pour prendre part à l’opération cette année, il vous suffit de choisir un lieu de comptage et d’y compter les oiseaux durant 1h, puis de transmettre vos observations directement sur le site internet du programme : www.oiseauxdesjardins.fr ou sur notre site Faune-Champagne-Ardenne (voir plus de détails)

En détails :

  1. Choisir un jour d’observation : samedi 27 ou dimanche 28 mai et un créneau horaire d’une heure exactement.
  2. Trouver un lieu d’observation. Un jardin privé ou un parc public, peu importe sa taille, urbain ou campagnard. Il est possible de participer sur un balcon.
  3. Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui fréquentent le jardin. Pour vous aider à identifier les oiseaux, une fiche est à votre disposition. Elle présente les 52 espèces les plus fréquemment observées dans les jardins.
  4. Transmettre les donnéessur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr

Tout le monde peut prendre part au comptage ! Pas besoin de matériel particulier : un papier, un crayon et un accès internet suffisent.

Et si besoin, l’équipe de l’Observatoire est à la disposition des participants pour les aider à identifier un oiseau inconnu. Il suffit d’envoyer une photo de « l’oiseau non identifié » à cette adresse : oiseauxdesjardins@lpo.fr

Plus d’informations

Consultez le site Internet dédié à l’opération www.oiseauxdesjardins.fr.

Opération réalisée par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle dans le cadre des programmes VigieNature.

posté par Francis Desjardins
 
lundi 15 mai 2017
Le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne (CENCA) rejoint le collectif Faune-Champagne-Ardenne!

Le CENCA est une association loi 1901 qui a pour but de sauvegarder les milieux et les espèces menacées. A l’échelle des 4 départements champardennais, son action est fondée sur la maîtrise foncière et d’usage d’espaces naturels (pelouses sèches, marais, prairies…).

Pour la protection de ces espaces, le CENCA peut avoir besoin d'utiliser certaines de vos données saisies dans FCA. Cette utilisation nécessite votre accord.
Afin de lui faciliter la tâche, n'hésitez pas à indiquer cet accord en bas de la page "Personnalisation du site" (il faut être inscrit pour accéder à cette page)
 

posté par Francis Desjardins
 
mardi 2 mai 2017
Oiseaux
Participez à l'enquête Hirondelle de fenêtre : l'oiseau de l'année 2017

Afin de faire un point sur l’état de la population de l’Hirondelle de fenêtre, l’espèce a été choisie comme oiseau de l’année 2017. L’enquête, initiée cette année par la LPO Coordination Grand Est, se déroulera sur l’ensemble de la nouvelle grande région : Lorrains, Alsaciens et Champardennais sont ainsi sollicités pour dénombrer les colonies et nids d’Hirondelle de fenêtre.

Le participant devra choisir une commune sur laquelle il comptera exhaustivement tous les nids entre le 15 juin et le 15 juillet. Il sélectionnera idéalement sa commune de recensement parmi un ensemble de communes déjà prospectées à l’occasion de précédentes enquêtes (2000 en Alsace, 2012 en Lorraine et Champagne-Ardenne).  Son choix pourra néanmoins, à sa convenance,  se porter sur n’importe quelle autre commune. Un effort sera demandé pour obtenir des informations les plus précises possibles, notamment concernant la localisation des colonies.

En fin d’enquête, l’enquêteur transmettra ses observations sur la plateforme participative de saisie de données naturalistes en ligne Faune Champagne-Ardenne.  S’il éprouve des difficultés à utiliser le site, d’autres moyens seront mis à sa disposition.

Vous voulez participer à l’enquête ?

Contactez le coordinateur dès maintenant !

Rémi HANOTEL -  remi.hanotel@lpo.fr

posté par Julien Rougé
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 228

Ligue pour la Protection des Oiseaux Champagne-Ardenne - Der Nature - Ferme des Grands Parts - 51290 OUTINES
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017