www.faune-champagne-ardenne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter les observations
Actus, infos et statistiques
 - 
Actualités
 - 
Sur votre agenda
  Informations
  Statistiques
Cartes et synthèses
Enquêtes et publications
 - 
Comptage hivernal d'oiseaux d'eau (WI)
 - 
Estimation des Populations d’Oiseaux Communs (EPOC)
 - 
Faune Champagne-Ardenne Info
 - 
Observatoire régional de l'avifaune
  L'oiseau de l'année
    - 
L'Hirondelle de fenêtre 2017
 - 
Programme STOC EPS
Amphibiens & reptiles
Odonates (libellules)
Sauterelles, criquets & grillons
Papillons de jour
Cigales
Utilisation du site
Les autres sites VisioNature
Les liens

Actualités
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 221
 
mardi 23 mai 2017
Oiseaux
27 & 28 mai 2017 : Un week-end pour compter les oiseaux !

Comme chaque année, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) organisent un comptage national des oiseaux des jardins le dernier week-end de mai. Tous les citoyens sont ainsi invités à participer pour faire avancer les connaissances sur ces oiseaux. Il suffit de consacrer 1h de son week-end à l’observation de l’avifaune qui peuple son jardin. Cette opération permettra de savoir quelles sont les espèces qui fréquentent ces zones en cette période. Lors du comptage de mai 2016, c’est le merle noir qui avait été observé dans le plus de jardin (80%). Qu’en sera-t-il cette année ?

Et vous, quels sont les oiseaux que vous observez dans votre jardins en cette période ?

Pour prendre part à l’opération cette année, il vous suffit de choisir un lieu de comptage et d’y compter les oiseaux durant 1h, puis de transmettre vos observations directement sur le site internet du programme : www.oiseauxdesjardins.fr ou sur notre site Faune-Champagne-Ardenne (voir plus de détails)

En détails :

  1. Choisir un jour d’observation : samedi 27 ou dimanche 28 mai et un créneau horaire d’une heure exactement.
  2. Trouver un lieu d’observation. Un jardin privé ou un parc public, peu importe sa taille, urbain ou campagnard. Il est possible de participer sur un balcon.
  3. Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui fréquentent le jardin. Pour vous aider à identifier les oiseaux, une fiche est à votre disposition. Elle présente les 52 espèces les plus fréquemment observées dans les jardins.
  4. Transmettre les donnéessur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr

Tout le monde peut prendre part au comptage ! Pas besoin de matériel particulier : un papier, un crayon et un accès internet suffisent.

Et si besoin, l’équipe de l’Observatoire est à la disposition des participants pour les aider à identifier un oiseau inconnu. Il suffit d’envoyer une photo de « l’oiseau non identifié » à cette adresse : oiseauxdesjardins@lpo.fr

Plus d’informations

Consultez le site Internet dédié à l’opération www.oiseauxdesjardins.fr.

Opération réalisée par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle dans le cadre des programmes VigieNature.

posté par Francis Desjardins
 
lundi 15 mai 2017
Le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne (CENCA) rejoint le collectif Faune-Champagne-Ardenne!

Le CENCA est une association loi 1901 qui a pour but de sauvegarder les milieux et les espèces menacées. A l’échelle des 4 départements champardennais, son action est fondée sur la maîtrise foncière et d’usage d’espaces naturels (pelouses sèches, marais, prairies…).

Pour la protection de ces espaces, le CENCA peut avoir besoin d'utiliser certaines de vos données saisies dans FCA. Cette utilisation nécessite votre accord.
Afin de lui faciliter la tâche, n'hésitez pas à indiquer cet accord en bas de la page "Personnalisation du site" (il faut être inscrit pour accéder à cette page)
 

posté par Francis Desjardins
 
mardi 2 mai 2017
Oiseaux
Participez à l'enquête Hirondelle de fenêtre : l'oiseau de l'année 2017

Afin de faire un point sur l’état de la population de l’Hirondelle de fenêtre, l’espèce a été choisie comme oiseau de l’année 2017. L’enquête, initiée cette année par la LPO Coordination Grand Est, se déroulera sur l’ensemble de la nouvelle grande région : Lorrains, Alsaciens et Champardennais sont ainsi sollicités pour dénombrer les colonies et nids d’Hirondelle de fenêtre.

Le participant devra choisir une commune sur laquelle il comptera exhaustivement tous les nids entre le 15 juin et le 15 juillet. Il sélectionnera idéalement sa commune de recensement parmi un ensemble de communes déjà prospectées à l’occasion de précédentes enquêtes (2000 en Alsace, 2012 en Lorraine et Champagne-Ardenne).  Son choix pourra néanmoins, à sa convenance,  se porter sur n’importe quelle autre commune. Un effort sera demandé pour obtenir des informations les plus précises possibles, notamment concernant la localisation des colonies.

En fin d’enquête, l’enquêteur transmettra ses observations sur la plateforme participative de saisie de données naturalistes en ligne Faune Champagne-Ardenne.  S’il éprouve des difficultés à utiliser le site, d’autres moyens seront mis à sa disposition.

Vous voulez participer à l’enquête ?

Contactez le coordinateur dès maintenant !

Rémi HANOTEL -  remi.hanotel@lpo.fr

posté par Julien Rougé
 
mardi 25 avril 2017
Oiseaux
[EPOC] Enquête sur les espèces communes : des nouvelles

Maintenant plus d’un mois que l’enquête sur les espèces communes est lancée. Grâce au protocole EPOC, ce sont des milliers de données standardisées qui ont déjà été recueillies et qui vont permettre d'améliorer nos connaissances sur les tailles de population nationales des espèces communes.

De nombreux observateurs ont déjà adhéré au protocole EPOC et saisissent un grand nombre de leurs données sous forme de formulaire de 5 minutes. Cependant, cette démarche doit se poursuivre et s’intensifier auprès du réseau ornitho.

Nous vous invitons donc à appliquer le protocole EPOC lors de vos sorties naturalistes. Vous êtes partant ? Petit rappel du protocole:
•  Point d’écoute fixe de 5 minutes
•  Point d’écoute placé au gré de l’observateur
•  Comptage exhaustif de tous les individus de toutes les espèces détectées
•  Différenciation individu local/individu en transit

Un seul mot d’ordre : « où vous voulez et quand vous voulez ». Pas besoin de planifier vos EPOC. Vous pouvez en réaliser le nombre que vous souhaitez, qu’importe le lieu ou la date. Il est tout de même conseillé, avec l’augmentation des températures, de privilégier les heures matinales pour profiter du pic d’activité des oiseaux chanteurs.

Pour saisir vos EPOC ? Deux possibilités : avec l’application NaturaList en direct sur le terrain et le pointage précis des individus observés. Ou bien depuis l'ordinateur, à partir des notes prises sur le terrain.

Nous rappelons que malgré leur ressemblance, le protocole EPOC ne vise en aucun cas le remplacement du STOC EPS. Les deux dispositifs sont complémentaires et permettront une couverture renforcée du territoire.

Dès cette année, nous espérons une couverture maximale du territoire français avec plusieurs EPOC dans chaque département. Pour atteindre cet objectif, nous comptons sur vous.

Pour plus de détail, vous pouvez télécharger le guide relatif à cette enquête qui apporte des précisions et des recommandations sur l'application du protocole EPOC.

Merci pour votre participation.

Photo : Pinson des arbres (Denis Fourcaud)


 

posté par Julien Rougé
 
mardi 25 avril 2017
Faune-Alsace infos numéro 2 est disponible
posté par Julien Rougé
 
lundi 24 avril 2017
24 heures de la biodiversité 2017 : réservez votre week-end !

Cette manifestation annuelle vise à rassembler un maximum de naturalistes pour inventorier un site méconnu et favoriser les échanges entre naturalistes.

Grand Est oblige, les 24 heures de la biodiversité 2017 auront lieu sur deux sites :

- week-end du 13-14 mai :  site de Bassigny, à cheval sur la Haute-Marne et les Vosges.

- week-end du 03-04 juin : autour de Neuwiller-lès-Saverne et Phalsbourg (Bas-Rhin / Moselle), pour la 8e édition

 

Alors réservez le week-end de votre choix (ou les deux !) et rejoignez-nous !

Inscription (libre et gratuite), localisation des sites et détails :

posté par Julien Rougé
 
jeudi 6 avril 2017
Journées d'observation de la faune sauvage près de Fismes

L'association Picardie Nature organise plusieurs journées de formation pour apprendre à observer et protéger la faune sauvage avec une partie théorique en salle et une partie pratique sur le terrain. Trois journées (9h30 à 17h00) vont être organisées en limite de la Marne et de l'Aisne dans le secteur de Fismes. La prochaine aura lieu le 22 avril prochain. Pour plus de détails, contactez Sébastien Maillier :

03-62-72-22-55 / 06-30-99-34-66

sebastien.maillier@picardie-nature.org 

 

posté par Aymeric Mionnet
 
mardi 28 mars 2017
Oiseaux
Pouillots véloce et fitis : attention aux codes précoces

Comme pour tous les oiseaux migrateurs, il faut attendre l’ouverture automatique de la fenêtre des codes nicheurs pour attribuer un indice de reproductions aux pouillots chanteurs. Beaucoup d’oiseaux chantent lors de halte migratoire et reprennent leur route.

Or, les effectifs de pouillots fitis, comme beaucoup de petits passereaux sont en fort déclin. Les fitis ne nichent quasiment plus dans l’ouest de la France et cette disparition gagne du terrain. En attribuant un indice de reproduction à des migrateurs, l’absence de ce pouillot durant  la période de reproduction risque de passer inaperçu !

Merci de respecter les dates d’attribution de codes nicheurs.

Photo : Pouillot véloce (Fabrice Croset)

posté par Julien Rougé
 
mardi 28 mars 2017
Oiseaux
Synthèse Wetlands International 2016

Chaque année, à la mi-janvier, sous l'égide de Wetlands International, près de 1 500 ornithologues dénombrent les oiseaux d'eau dans toutes les zones humides de France.

Pour télécharger la synthèse nationale au format PDF, cliquez << ici >>.

Pour retrouver tout les anciens comptage, cliquez << ici >>.

En vous souhaitant une bonne lecture,

Clémence GAUDARD, Coordinatrice Wetlands France

posté par Julien Rougé
 
dimanche 26 mars 2017
Oiseaux
De l'intérêt de la saisie par formulaire

Le saviez-vous ? Sur Faune Champagne-Ardenne, en 2016, vous avez saisi 2 fois plus de données de Buses variables que de Moineaux domestiques ! il est vrai qu'on a tendance à négliger la saisie d'oiseaux communs au détriment d'oiseaux qu'on voit plus rarement.

Faune-Champagne-Ardenne permet la saisie de vos observations selon plusieurs modes "espèce par espece" ou par "formulaire"

Quel est le mode le plus pertinent ? Les scientifiques et statisticiens de 17 pays, dont les Etats-Unis, réunis à Namur il y a deux semaines, sont unanimes. Toutes les données sont intéressantes, quel que soit leur mode de collecte, mais les plus valorisables sont les données collectées par "listes complètes" au cours d'un pas de temps connu : celles qui émanent de formulaires journaliers.

Pourquoi ? Les "listes d'espèces complètes" donnent des informations sur TOUTES LES ESPECES PRESENTES (ou du moins toutes celles détectées) mais aussi sur TOUTES LES ESPECES ABSENTES (ou non détectées).

Dans le mode de saisie "espèce après espèce", il est impossible de savoir si une absence de donnée traduit une absence effective de l'oiseau ou une absence de saisie. En outre, il y a un biais important avec ce mode de collecte de données : les espèces les plus communes et les plus répandues sont moins fréquemment notées que les espèces rares ou peu fréquentes.

Dès lors, il devient difficile, voire impossible, de faire des études fiables sur la phénologie, la répartition, la détectabilité par unité de temps ou selon les habitats, de constituer des modèles prédictifs d'évolution, d'évaluer les fréquences, les densités et les effectifs. 

Que faire ? Si vous avez un mode de saisie qui vous convient et répond à vos attentes, continuez à l'utiliser.

Si vous souhaitez que vos observations soient plus valorisables au plan local, régional, national et européen, alors il convient de se tourner, au moins partiellement, vers la saisie par formulaires journaliers sur un pas de temps de 5 minutes au moins.

Dans ce contexte, la saisie sur le terrain via NaturaList devient l'outil le plus efficace car il permet
1) un pointage précis de chaque oiseau ou groupe d'ooiseaux ;
2) la réalisation d'un inventaire complet sur un site (en cochant : j'ai noté toutes les espèces).

La saisie sur ordinateur demeure possible mais implique que les observations soient toutes notées sur le vif, dans un carnet, lors de votre inventaire.

Le suivi EPOC (notre news du 9 mars 2017) répond à l'objectif de collecter des données plus utilisables. L'avez vous testé sur le terrain ? Trop difficile, trop rapide ? Pas de souci, faites des relevés plus longs. Ils seront tout aussi exploitables, à condition de noter effectivement toutes les espèces observées dans un même site et de procéder à un réel inventaire actif.

Pour en savoir plus sur la saisie par formulaire

Bonnes observations,

L'équipe de Faune-Champagne-Ardenne

Photo : Moineau domestique par Fabrice Croset

posté par Francis Desjardins
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 221

Ligue pour la Protection des Oiseaux Champagne-Ardenne - Der Nature - Ferme des Grands Parts - 51290 OUTINES
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017