www.faune-champagne-ardenne.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil Faune-champagne-ardenne.org
 
Les partenaires
Consulter les observations
Actus, infos et statistiques
 - 
Actualités
 - 
Sur votre agenda
  Informations
  Statistiques
Cartes et synthèses
Enquêtes & suivis
Amphibiens & reptiles
Odonates (libellules)
Sauterelles, criquets & grillons
Papillons de jour
Utilisation du site
Les autres sites VisioNature
Les liens

Actualités
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 173
 
samedi 9 avril 2016
Papillons de jour
Étude de la migration du Vulcain, saisissez vos observations !

Le Vulcain est un papillon migrateur qui colonise l’Europe centrale et l’Europe du Nord chaque année depuis le sud. En automne, c’est la génération alors engendrée par ces arrivées printanières qui migre en direction du sud.

L'étendue croissante de bases de données en ligne comme Faune-Champagne-Ardenne offre la possibilité de suivre la migration du Vulcain dans beaucoup de pays d'Europe avec une haute résolution spatiotemporelle.

Dans le cadre d'un projet (années 2016 à 2018) sur le comportement migratoire du Vulcain Vanessa atalanta en Europe, Marco Thoma, du groupe de recherche «Migration et écologie des insectes» de l’Institut d’écologie et évolution de l’université de Berne, invite à signaler le plus possibles les observations de Vulcains sur Faune-Champagne-Ardenne. Toutes les observations pourront leur être utiles dans le cadre de ce projet.

Lors de la saisie, n’oubliez pas de renseigner le plus d’informations possible comme l’heure ou la durée du suivi en cas de passage migratoire, la direction de vol, une indication sur la hauteur de vol ou encore la météo, etc.

Des mises à jour régulières concernant l'avancée du projet Vulcain seront publiées sur la page spécifique du programme.

Et pour suivre la répartition régionale du Vulcain en direct, il suffit de consulter la carte sur FCA.

Merci de votre participation !

posté par Julien Rougé
 
vendredi 8 avril 2016
Odonates
Liste rouge des libellules de France métropolitaine

Nous l'attendions depuis un moment, c'est désormais chose faite. La Liste rouge des libellules de France métropolitaine vient d'être publiée ! Cette évaluation a été menée en partenariat entre l’UICN France, le MNHN, la SfO et l’Opie. Elle s'appuie sur un jeu de plus de 630 000 données... parmi lesquelles les données de Champagne-Ardenne bien évidemment ! Pour plus d'informations, rendez-vous sur le blog de l'Observatoire des Odonates de Champagne-Ardenne.

posté par Julien Rougé
 
vendredi 1 avril 2016
Papillons de nuit
Du nouveau pour les zygènes en Champagne-Ardenne !

Les zygènes font parties de ces papillons dits « de nuit » volant de jour. Elles arborent des couleurs vives, rappelant aux insectivores qu’elles peuvent être particulièrement toxiques. Récemment, plus de 1 300 observations de zygènes sont venues s’ajouter dans la base de faune-champagne-ardenne.org. Ces données proviennent de Jean-Pierre Lacour, un lépidoptériste émérite, grâce à qui la connaissance de ce groupe, qui compte une vingtaine d’espèces en région, s’est considérablement enrichit.

Un grand merci à Jean-Pierre Lacour mais aussi à Marie Deligny qui a largement contribué à l’importation de ces données.

(photo : Zygène de la Coronille, D. Fourcaud)

posté par Julien Rougé
 
jeudi 31 mars 2016
Oiseaux
Savoir identifier les Rougequeues noirs : femelle ou mâle 2ème année civile ?

Depuis quelques jours, les Rougequeues noirs (RQN) font leur grand retour en région. Certains mâles ont déjà réinvesti leurs sites de reproduction et chantent à tue-tête du haut de leur perchoir pour attirer une femelle et chasser d’éventuels mâles rivaux. 

Si tout le monde sait reconnaître le mâle adulte de RQN, grâce à sa superbe coloration noire et les deux miroirs blancs qui ornent ses ailes, peu de naturalistes savent que ce plumage concerne exclusivement des oiseaux entrés dans leur 3ème année civile. En effet, contrairement à de nombreuses espèces de passereaux, les jeunes mâles conservent un plumage de « type femelle » l’année suivant leur naissance et ce n’est qu’à l’automne suivant qu’ils acquièrent leurs superbes plumages de mâles adultes.  

Alors, comment s’y retrouver ? Est-il possible de distinguer les jeunes mâles des femelles ? Pas simple ! Mais une analyse très fine du plumage pourra peut-être vous aider ! cf. le fichier joint.

En effet, contrairement aux oiseaux adultes, les jeunes oiseaux ne changent qu’une partie de leur plumage à l’automne suivant la reproduction. Ces jeunes vont conserver tout l’hiver la plupart des plumes de vol, notamment les rémiges primaires et secondaires, ainsi que les couvertures primaires, les autres plumes (rémiges tertiaires, grandes couvertures…) pouvant être muées ou maintenues en fonction des individus. Dans ces conditions, ces jeunes entrés dans leur 2ème année civile auront un plumage plus bigarré, les vieilles plumes brunes des ailes contrastant fortement avec les plumes muées grises.  

Ainsi, si un oiseau de « type femelle » ne présente pas de rémiges primaires brunes contrastant avec le reste du corps, il s’agit très probablement d’une femelle adulte (au moins dans sa 3ème année civile). 

Si un contraste est distinctement visible, 2 solutions :

-          Soit l’oiseau présente une face, une gorge et une poitrine particulièrement sombre (gris-noir), il s’agit sans problème d’un jeune mâle (2ème année civile). Cette coloration est particulièrement rare en région, elle ne représenterait que 20% des jeunes mâles. Il s’agit de la forme « paradoxus », vous pourrez la noter en « mâle – 2ème année civile »,

-          Soit l’oiseau ne présente pas la moindre coloration noire, dans ce cas, il n’est pas possible de distinguer un jeune mâle d’une jeune femelle. Il est considéré que 80% des jeunes mâles en région ont un plumage quasi identique à celui d’une femelle. Il s’agit de la forme « cairii ». Dans ce cas, le terme « type femelle – adulte », sera privilégié.

 Vous serez donc désormais moins étonnés de voir une « femelle » chanter, faire la cour à une autre « femelle » ou encore deux « femelles » alimenter seules des oisillons…  

En conclusion, en cas de doute, nous vous invitons à privilégier l’expression « type femelle ».

posté par Francis Desjardins
 
vendredi 25 mars 2016
Coléoptères
Participez à l'observatoire national des vers luisants !

Le collectif Faune Champagne-Ardenne (ReNArd, LPOCA, CPIE du Pays de Soulaines et l’ANN), ainsi que Nature Haute-Marne, vous invite à prendre part à l’enquête nationale sur les vers luisants. Ce programme s’attache à améliorer l’état des connaissances relatives aux différentes espèces de vers luisants en France.

Pour cela, rien de plus simple ! Saisissez vos observations de vers luisants (« Ver luisant indéterminé ») sur Faune Champagne-Ardenne. Vos données historiques ont aussi leur importance alors pensez à les saisir. Si vous souhaitez vous impliquer d’avantage dans ce projet, rendez-vous sur le site de l’observatoire national pour plus d’informations.

Pour toute question, vous pouvez aussi contacter nos contacts en région :

Aube/Hte-Marne : Vincent TERNOIS - cpie.vincent.ternois@wanadoo.fr / 03.25.92.56.02

Marne : Julien ROUGE - julien.rouge@lpo.fr / 03.26.72.54.47

Ardennes : Tony CARGNELUTTI - bureau.renard@orange.fr / 03.24.33.54.23

Nogentais :Sandrine GUITTON et Pierre MIGUET - associationnaturedunogentais@orange.fr / 03.25.39.19.92

posté par Julien Rougé
 
vendredi 18 mars 2016
Coléoptères
Ouverture de deux nouvelles espèces !

Pour donner suite à l’ouverture de certains taxons sur faune-champagne-ardenne.org, il est désormais possible de saisir deux espèces de Coléoptères : la Lucane cerf-volant (Lucanus cervus) et le Ver luisant (Lampyridae sp.). Car oui, le Ver luisant est un Coléoptère qui appartient à la famille des Lampyridae. Cette famille comporte plusieurs espèces de vers luisants, difficiles à différencier. Il a donc été choisi de proposer un groupe « Ver luisant indéterminé ». Les données de vers luisants saisies pourront alimenter l’Observatoire des vers luisants (Groupe Associatif Estuaire – CNRS ; http://www.observatoire-asterella.fr/vers_luisants/index.php).

Pensez à compléter au maximum vos données par des photographies, notamment en ce qui concerne les lucanes femelles, afin que les valideurs puissent écarter tout risque de confusion.

Pour toute question, contacter Vincent Ternois (Responsable du taxon ; vincathe@wanadoo.fr) ou Julien Rougé (jul.rouge@gmail.com).

posté par Julien Rougé
 
mardi 16 février 2016
Oiseaux
L'enquête rapaces nocturnes redémarre !

Pour rappel, la LPO France et le CNRS de Chizé ont lancé une grande enquête nationale sur les rapaces nocturnes qui doit durer 3 ans (2015-2017). Les objectifs principaux sont de recenser la distribution et l'abondance des différentes espèces de rapaces nocturnes de France.

En Champagne-Ardenne, le protocole vise spécifiquement : le Hibou Moyen duc, la Chouette Hulotte, l’Effraie des clochers et la Chevêche d’Athéna.

Les carrés à prospecter font 5x5 km (cf carte ci-jointe) et sont divisés en mailles plus fines de 1x1 km (soit 25 mailles). Sur chaque maille, un point d’écoute de 8 mn sera placé et l’observateur devra faire deux passages sur chaque point.

L’utilisation de la repasse est indispensable. Sur chaque point la même méthode sera appliquée : 2 minutes d’écoute spontanée, 2 minutes de repasse (30 secondes par espèces) puis 2 minutes d’écoute.

Au total deux passages obligatoires devront être fait au cours de la saison de reproduction : 

- un passage entre le 15 février et le 15 mars

- un passage entre le 15 mai et le 15 juin

Chaque passage peut être réalisé en 2 soirées soit 4 soirées de prospection par carré, ce qui correspond environ à seulement 12h de prospection au total.

En 2015, ce sont 20 carrés qui ont été suivis, en particulier dans l’Aube et en Haute-Marne. Il nous reste donc deux ans pour augmenter notre participation régionale à cette enquête et affiner les résultats.

 

La motivation et l’envie sont les principales qualités recherchées chez les participants. En effet, pas besoin d’être un ornithologue pointu et de connaître tous les chants d’oiseaux pour participer et apporter son aide.

De plus, les coordinateurs départementaux sont à votre disposition pour obtenir des cartes, des sons et toute l’aide nécessaire (mais aussi répondre aux questions). Des soirées de formation sont également prévues sur les communes de Bignicourt-sur-Marne (19 février 2016), Chevillon (19 février 2016), Mareuil-sur-Ay (4 mars 2016) et Méry-sur-Seine (26 février 2016).

Vous pouvez prendre contact avec les coordinateurs départementaux de cette enquête :

Aube : Benjamin Luneau (luneau.benjamin@gmail.com)

Haute-Marne : Jean-Luc Bourrioux (busard52@free.fr)

Ardennes : Regroupement des Naturalistes Ardennais (bureau.renard@orange.fr)

Marne : Rémi Catala (catala.remi@laposte.net) et Alex Leclerc (leclerc.alex1@orange.fr

Document à télécharger :  etat_avancement_16_fevrier_2016-8090.jpeg
posté par Aymeric Mionnet
 
mardi 9 février 2016
Oiseaux
Bilan régional du comptage hivernal des oiseaux des jardins édition 2016

Cette année et malgré le mauvais temps, la mobilisation en région est restée forte avec plus de 250 jardins participants ! Retrouvez un bilan plus complet à télécharger avec le lien ci-dessous ou sur notre site internet.

Un grand merci à tous les observateurs !

posté par Julien Rougé
 
dimanche 31 janvier 2016
Oiseaux
Un bug sur FCA a empêché la création de jardin.

Bonjour,

Si vous avez essayé de créer votre jardin sur Faune Champagne-Ardenne cette semaine, vous n'avez peut être pas pu terminer votre inscription (page blanche).

Un bug sur FCA en est le responsable. Ce bug est maintenant corrigé.

Il est donc possible de créer votre jardin et de saisir vos observations de ce week-end (bien préciser la date des observations).

Désolé pour la gêne occasionnée.

L'équipe de Faune-Champagne-Ardenne.

posté par Francis Desjardins
 
samedi 30 janvier 2016
Odonates
Pré-atlas des Odonates de Champagne-Ardenne - actualisation 2015

Comme chaque année, c'est avec un certain plaisir que nous vous annonçons la dernière actualisation du "Pré-atlas des Odonates de Champagne-Ardenne". Ce document est la synthèse cartographique de plus de 46.000 données transmises à la Société françai...

Cliquez ici pour lire la suite

Vincent TERNOIS

Correspondant régional de la Société française d'Odonatologie
Région Champagne-Ardenne

posté par Francis Desjardins
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 173

Ligue pour la Protection des Oiseaux Champagne-Ardenne - Der Nature - Ferme des Grands Parts - 51290 OUTINES
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2016